A propos

 

Réfléchir collectivement à la thèse de doctorat pour mieux se former à la recherche

Créé en 2010, le carnet de recherche des Aspects Concrets de la Thèse (ACT), s’inspire de la démarche mise en place dans le séminaire du même nom, organisé à l’EHESS depuis 2008. Ce carnet est un lieu d’information et de documentation sur le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR). Il est aussi un espace d’échange autour des multiples dimensions qu’implique la préparation d’une thèse en sciences sociales.

Notre objectif est de permettre des rencontres intellectuelles reposant sur le mélange des niveaux d’expérience et sur l’autoformation à la recherche par la pratique sous le regard des pairs. Les problématiques que nous abordons sont transdisciplinaires et s’adressent à un large public de chercheurs, débutants ou confirmés, et ce quels que soient leurs rattachements institutionnels.

Le carnet des ACT fonctionne ainsi à la fois comme un outil et comme le résultat d’un questionnement collectif, critique et réflexif quant à l’acquisition des savoirs et des savoir-faire dans un parcours de recherche.

Cinq axes principaux structurent notre démarche :

  • L’écriture des sciences sociales
  • La professionnalisation
  • Publier et communiquer
  • L’enquête et le terrain
  • L’encadrement doctoral et la soutenance

 

Présentation du projet des Aspects Concrets de la Thèse

Le carnet de recherche

Près d’une centaine d’articles ont été publiés à ce jour, par plus de 30 auteurs différents.
Depuis sa création en 2010, le carnet a été consulté par plus de 300 000 personnes et a reçu plus de 600 000 visites.

stats ACT 2015
Statistiques du 1er janvier 2016. Source : AWStats/Sourceforge

Comité éditorial
Sébastien Kapp : sociologue, post-doctorant au Centre de Sociologie des Organisations (Sciences Po-CNRS); chercheur associé au IIAC (EHESS-CNRS); collaborateur scientifique au GRAP (Université libre de Bruxelles); enseignant à la Haute Ecole de Bruxelles.
Jade Legrand : doctorante en anthropologie à l’EHESS (Paris).

Cont@ct : acthese[at]gmail.com

 

 

Le séminaire à l’EHESS

274856117_d4eea030b7Depuis sa création en 2008, le séminaire a accueilli plus de 65 intervenants, venant d’institutions diverses comme l’EHESS, le CNRS, les Instituts d’Etude Politique (Paris et Lyon), l’Université de Paris 1, l’Université Paris 5, l’Université Paris 7, l’Université Paris-Dauphine, l’Université de Marne la Vallée, l’INED, l’IDHE, l’INSERM, l’Université de Provence, l’Université de Genève, l’IUFM de Grenoble, l’Université de Washington, l’Université libre de Bruxelles, l’Université Catholique de Louvain et l’Université de Fribourg.

Ces intervenants étaient issus de disciplines telles que la sociologie, la psychologie, la science politique, l’histoire, l’anthropologie, la linguistique ou les sciences de l’éducation.

Ils représentaient leurs institutions de rattachement, mais également des revues (Civilisations, Ethnographiques, Genèses, RFS, SociologieS, Socio-logos, Terrain), des maisons d’édition Ed. du Téraèdre, Ed. de l’EHESS) ou des associations de chercheurs et de promotion de la recherche (Intelli’Agence-ABG, ANCMSP, CJC, PECRES, AISLF, AFS).

Au cours de 55 séances de 2 heures, avec un rythme moyen de 12 séances par an, nous avons abordé 3 thématiques principales:

  • la professionnalisation (environ 40%)
  • l’écriture des sciences sociales (environ 22%)
  • les publications et les communications orales (environ 20%)

ainsi que d’autres thèmes comme l’encadrement doctoral, l’enquête et le terrain ou les séjours de recherche à l’étranger.

Le séminaire reçoit depuis 2008 le soutien financier de l’Ecole Doctorale 286 (EHESS) et entre 2010 et 2014, il a reçu le label ‘Atelier Condorcet’ du Campus Condorcet.

Nous gérons également une liste de diffusion sur le serveur SYMPA, à laquelle sont abonnées plus de 1000 personnes.

Depuis ses débuts, les personnes suivantes ont contribué (ou contribuent encore) à animer le séminaire et le carnet de recherche : Moritz Hunsmann, Sébastien Kapp, Tristan Loloum, Jade Legrand, Karim Hammou, Morgane Govoreanu et Marie Glon.

Capture

Ouvrage collectif : Devenir chercheur. Ecrire une thèse en sciences sociales

couverture_devenir_chercheur

Paru en 2013 aux éditions de l’EHESS, sous la direction de M. Hunsmann et S. Kapp, l’ouvrage recueille 25 contributions et aborde 5 thématiques principales :

  • Ecrire une thèse : choix, postures, encadrement
  • Construire son enquête et produire ses données
  • Le jeune chercheur face à ses écrits
  • Le passage à l’acte : rendre sa recherche publique
  • Le chercheur engagé : positionnement éthique et exigences scientifiques

Un extrait est librement téléchargeable ICI

Une interview de S. Kapp réalisée à l’occasion de la sortie du livre disponible ICI

Voici en outre deux présentations vidéo de l’ouvrage, lors d’une séance dédiée à l’EHESS (cliquer ICI) et lors d’une journée doctorale à l’Université Paris-Sorbonne (cliquer ICI).