Archives de catégorie : L’écriture

Se former à la recherche en sciences sociales. Quelques mots sur l’expérience doctorale

VoilierCe billet se veut la recension de deux ouvrages à destination des doctorants et des publics souhaitant mieux connaître le quotidien du thésard :

  • La position du doctorant : Trajectoires, engagements, réflexivité, sous la direction de Laurent Di Filippo, Hélène François & Anthony Michel, Questions de communication, série actes 16, 2012, 210 pages ;
  • Devenir chercheur : Écrire une thèse en sciences sociales, sous la direction de Moritz Hunsmann & Sébastien Kapp, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, 2013, 359 pages.

Continuer la lecture de Se former à la recherche en sciences sociales. Quelques mots sur l’expérience doctorale

Writing a Dissertation is a Public Issue as well as a Private Trouble

 

Howard-S-BeckerHoward Becker et l’équipe des ACT sont heureux de vous faire partager la préface de l’ouvrage collectif : Devenir chercheur – Écrire une thèse en sciences sociales (dir. M. Hunsmann et S. Kapp), ici dans sa version originale. Pour consulter la version française ainsi que la table des matières de l’ouvrage, suivez ce lien. Bonne lecture !

Continuer la lecture de Writing a Dissertation is a Public Issue as well as a Private Trouble

« Penser par cas ». Dialogue avec Howard S. Becker

becker

Pour inaugurer la cinquième année du séminaire des Aspects Concrets de la Thèse, le 05 novembre 2012, nous avions une nouvelle fois invité le sociologue américain Howard S. Becker autour du thème « Penser par cas ». Après une introduction sur le sujet « Que faire de la question théorique en sciences sociales ? » – dont je vous propose ici le résumé -, Howard Becker a répondu aux questions de la salle (A des fins de cohérence, les questions ont été reformulées. Les réponses sont livrées in extenso). Continuer la lecture de « Penser par cas ». Dialogue avec Howard S. Becker

Pratiques d’écriture de l’article en sciences humaines: une approche en corpus

 
La séance du séminaire des Aspects Concrets de la Thèse du 4 février 2013 donnait la parole à Fanny Rinck, maître de conférences en sciences du langage à l’université de Grenoble, qui nous a présenté ses travaux sur le genre de l’article de recherche français en sciences humaines. Il s’agissait d’un exposé à propos de la forme et du style des articles, à propos des pratiques d’écriture, plus qu’un exposé sur les contenus scientifiques, bien que la forme et le fond soient largement liés. Le texte ci-dessous résume le propos de Fanny Rinck, les notes de bas de page fournissent les références détaillées et tentent de restituer quelques-uns des échanges qui ont eu lieu pendant ou après la présentation.

Continuer la lecture de Pratiques d’écriture de l’article en sciences humaines: une approche en corpus

Approche méthodologique de la thèse à la française

Venus des cinq continents, la plupart pour un temps de séjour limité, les étudiants étrangers de niveau Master, Doctorat et Post-doctorat sont souvent déroutés par la reconnaissance et l’identification de notre dispositif d’énonciation scientifique : il implique, en effet, des constructions discursives et des savoir-faire culturels implicites qui sont rarement l’objet d’une formulation dans l’université après la licence. Continuer la lecture de Approche méthodologique de la thèse à la française

La thèse-cyprès et la thèse-olivier

Un bon directeur a toujours de bonnes ficelles à partager avec ses étudiants. J’aimerais ici faire part d’un conseil que m’avait donné un ancien directeur de mémoire et désormais ami, le sociologue espagnol Antonio Aledo Tur. Je me souviens de lui me disant : « ton mémoire doit avoir la forme d’un cyprès, toi tu veux me faire un olivier… ». Quoique que je ne sois jamais tout à fait parvenu à suivre son conseil, sa métaphore mérite bien la filature : Continuer la lecture de La thèse-cyprès et la thèse-olivier

« La thèse, un acte concret de création”: (im)pertinences de Jean-François Bayart au séminaire d’ACT

Dans son intervention au séminaire des Aspects Concrets de la Thèse (séance du 05/12/11), Jean-François Bayart n’a pas dérogé à ses principes et à sa renommée. Sa liberté de ton, son humour et ses engagements intellectuels ont pris corps à travers des figures fortes et des expressions colorées, qui ne l’ont pas empêché de développer une pensée tout en finesse et en subtilités. Sortant des sentiers battus, tout d’abord il dessine progressivement le monde actuel de la recherche en dénonçant, ensuite, les déboires du positivisme et de l’historicisme ; enfin, face à un tel contexte, Jean-François Bayart nous donne des pistes, à nous doctorants et jeunes chercheurs, pour nous positionner. Continuer la lecture de « La thèse, un acte concret de création”: (im)pertinences de Jean-François Bayart au séminaire d’ACT

Quelques « ficelles » à l’usage des jeunes chercheurs : rencontre avec Howard S. Becker

Howard S. Becker (« Howie ») est intervenu le 4 novembre 2011 à l’EHESS à l’occasion de l’inauguration du séminaire 2011-2012 des Aspects Concrets de la Thèse. Il a répondu aux questions des doctorants avec la sympathie et la simplicité qu’on lui connaît. Qu’il en soit ici remercié ! En voici les meilleurs moments en vidéo. Continuer la lecture de Quelques « ficelles » à l’usage des jeunes chercheurs : rencontre avec Howard S. Becker

Le projet de thèse, un processus itératif?

Résumé de la séance du séminaire « ACT » du mercredi 11 mai 2011

Comment construire un projet de thèse ? Quelles questions se poser ? Faut-il s’inscrire dans un courant doctrinal ? Comment articuler un enracinement empirique solide et un usage interprétatif savant ?

Dans le prolongement de l’ouvrage La rigueur du qualitatif, Jean-Pierre Olivier de Sardan (JPOS),  anthropologue africaniste et directeur d’études à l’EHESS, propose de revenir sur le processus de production d’un projet de thèse. Continuer la lecture de Le projet de thèse, un processus itératif?

Entrer dans la ronde des revues en SHS

Publier ou ne pas publier, that is the question (récurrente dans le séminaire ACT, car ô combien centrale).  Mais plus encore : comment publier ?

Pour y répondre, Christine Langlois, rédactrice en chef de la revue Terrain, et Joël Noret, co-rédacteur en chef de la revue Civilisations étaient les invités de la séance du séminaire du 4 février 2011. Ils sont venus avec quelques prospectus, catalogues et autres exemplaires de leurs publications, pour discuter de la santé des éditions en SHS en France et ailleurs, mais aussi et surtout avec un certain nombre de conseils pratiques et d’encouragements qu’il a fait bon écouter. Continuer la lecture de Entrer dans la ronde des revues en SHS

Répondre à un appel à contribution

 

Du 9 au 12 juin 2010 s’est déroulé un atelier d’écriture, organisé par quatre doctorants (de l’EHESS et de Institut d’Urbanisme de Paris). L’un des temps de travail était consacré aux réponses à des appels à contribution : nous vous proposons ici un rapide survol des questions évoquées à cette occasion.

  Continuer la lecture de Répondre à un appel à contribution

De l’écrit universitaire au texte lisible: conseils d’un éditeur militant à l’attention des doctorants

Partagés entre la honte d’être lus et la peur d’être ignorés, les étudiants se résignent trop souvent à voir leurs thèses « caler des pieds de table » ou s’empoussiérer dans les rayons inexplorés des bibliothèques de la Faculté. L’intervention de Jean Ferreux au séminaire d’ACT (séance du 03/12/2010) offre diverses réponses à cette sensation de vanité des écrits académiques. Anthropologue, baroudeur, cadre supérieur de l’aviation civile devenu directeur des Editions Téraèdre, il est l’auteur de l’opuscule De l’écrit universitaire au texte lisible (2009), fruit de son expérience au contact d’étudiants et de chercheurs. Son témoignage invite à penser le rapport à l’écriture en dehors du cadre strictement universitaire. Outre les conseils d’écriture d’un éditeur expérimenté, vous trouverez dans cette synthèse quelques réflexions nées de la rencontre entre un parterre d’étudiants curieux et un orateur gaillard. Continuer la lecture de De l’écrit universitaire au texte lisible: conseils d’un éditeur militant à l’attention des doctorants