Enseigner à l’université pendant la thèse : le parcours du combattant

 
Accumuler des heures de cours à l’université est devenu un des nombreux pré-requis pour qui prétend embrasser la carrière d’enseignant-chercheur. Ainsi, la section 19 du CNU (sociologie démographie) recommande aux candidats à la qualification comme maître de conférences d’avoir prodigué « un nombre d’heures significatif « , qui tourne autour d’une vingtaine pour la section 20 (ethnologie). Mais cette rampe d’accès à la profession prend parfois des allures de pente savonneuse.

Continuer la lecture de Enseigner à l’université pendant la thèse : le parcours du combattant

“La fabrication des savoirs pendant la thèse” (2012-2013)

1ers et 3èmes lundis du mois de 13 h à 15 h
EHESS, salle 4, 105 bd Raspail, 75006 Paris
Du 5 novembre 2012 au 3 juin 2013


A l’opposé d’une vision désincarnée du savoir, qui distingue le faire et le penser, la thématique de cette année – « La fabrication des savoirs pendant la thèse » – invite à considérer la thèse comme un travail artisanal fondé sur l’accumulation de savoir-faire et d’expériences. Le doctorat est un moment de création mais aussi de socialisation au métier de chercheur. Nous explorerons donc ces à-côtés de la recherche : les mobilités, les vacations,  la professionnalisation, la santé, les évènements scientifiques, les moments d’écritures, les articles scientifiques, l’Internet, etc. Autant éléments apparemment périphériques qui conditionnent pourtant la production des connaissances et l’apprentissage du métier scientifique. Continuer la lecture de “La fabrication des savoirs pendant la thèse” (2012-2013)

Le post-doctorat, tremplin ou salle d’attente ?

Le séminaire des Aspects Concrets de la Thèse s’est terminé cette année sur une séance dédiée au post-doctorat (le 4 juin). Tout un symbole que d’arriver au terme de cette programmation avec la perspective de l’après-thèse ! Intitulée « Le post-doc, tremplin ou salle d’attente ? », cette séance réunissait trois invités : Laurent Berger (docteur en anthropologie, chargé de la recherche au musée du Quai Branly et chercheur affilié au LAS), Jean-Tristan Brandenburg (docteur en biologie, CDD recherche INSERM/Paris 7 et membre de plusieurs associations de jeunes chercheurs) et Martin Préaud (docteur en anthropologie, membre de l’équipe « anthropologie de la perception » du LAS et terminant tout juste un post-doc au sein de l’équipe SOGIP à l’EHESS). Continuer la lecture de Le post-doctorat, tremplin ou salle d’attente ?

Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication…

La séance du 7 mai 2012 du séminaire ACT s’est proposé de revenir, à travers un partage d’expériences, sur la question de l’encadrement doctoral, compris ici dans le sens de la relation avec le directeur/ la directrice de thèse. Nœud central de la thèse, l’encadrement renvoie à un large éventail de pratiques, de la subordination révérencieuse au couple façon « je t’aime moi non plus ». La séance fut animée par Jade Legrand et Tristan Loloum. Continuer la lecture de Le couple directeur/doctorant : rencontre, aspirations et communication…

ENthèSe, l’association des doctorants de l’ENS Lyon

Créée en 2006, ENthèSe est une association réunissant étudiants inscrits en doctorat à l’ENS Lyon et anciens élèves de l’ENS en doctorat.

Notre mission principale : l’information des doctorants. La liste de diffusion d’ENthèSe transmet ainsi actualités liées à la thèse, offres de bourses, de vacations ou de postes à l’Université, annonces de réunions. Elle permet aussi de rappeler aux adhérents les dates importantes : dates limites d’envoi de dossier pour la qualification, rappel de l’inscription sur Galaxie ou ouverture de la campagne d’ATER. Continuer la lecture de ENthèSe, l’association des doctorants de l’ENS Lyon

La thèse nuit gravement à la santé…

Plongée dans mes pensées, je n’écoutais pas vraiment le conférencier, lorsque celui-ci mentionna cette citation de Kelchtermans qui m’a fait brusquement revenir à la réalité : « la réflexion peut nuire gravement à la santé, ou du moins à la paix de l’esprit« [1]. A ce moment-là, j’étais encore dans une période de transition entre le doctorat et la recherche d’un emploi. Cette citation a résonné dans ma tête pendant toute la durée du colloque, elle résumait parfaitement mon ressenti par rapport à mon expérience doctorale. Continuer la lecture de La thèse nuit gravement à la santé…

La thèse-cyprès et la thèse-olivier

Un bon directeur a toujours de bonnes ficelles à partager avec ses étudiants. J’aimerais ici faire part d’un conseil que m’avait donné un ancien directeur de mémoire et désormais ami, le sociologue espagnol Antonio Aledo Tur. Je me souviens de lui me disant : « ton mémoire doit avoir la forme d’un cyprès, toi tu veux me faire un olivier… ». Quoique que je ne sois jamais tout à fait parvenu à suivre son conseil, sa métaphore mérite bien la filature : Continuer la lecture de La thèse-cyprès et la thèse-olivier

Sur la route du recrutement académique

Laurène Le Cozanet et Alexandre Hobeika, membres actifs de l’Association Nationale des Candidats aux Métiers de la Science Politique (ANCMSP), sont intervenus lors du séminaire des Aspects Concrets de la Thèse, le 16 janvier dernier. Ils nous détaillent les différentes étapes du parcours d’un jeune chercheur vers une fonction universitaire et nous dévoilent les aspects tacites du recrutement.

Les conclusions auxquelles les ont amené leurs recherches sur les conditions et modalités de recrutement des thésards en science politique apportent un éclairage sur l’environnement au sein duquel les thésards de toutes disciplines évoluent. Continuer la lecture de Sur la route du recrutement académique

« La thèse, un acte concret de création”: (im)pertinences de Jean-François Bayart au séminaire d’ACT

Dans son intervention au séminaire des Aspects Concrets de la Thèse (séance du 05/12/11), Jean-François Bayart n’a pas dérogé à ses principes et à sa renommée. Sa liberté de ton, son humour et ses engagements intellectuels ont pris corps à travers des figures fortes et des expressions colorées, qui ne l’ont pas empêché de développer une pensée tout en finesse et en subtilités. Sortant des sentiers battus, tout d’abord il dessine progressivement le monde actuel de la recherche en dénonçant, ensuite, les déboires du positivisme et de l’historicisme ; enfin, face à un tel contexte, Jean-François Bayart nous donne des pistes, à nous doctorants et jeunes chercheurs, pour nous positionner. Continuer la lecture de « La thèse, un acte concret de création”: (im)pertinences de Jean-François Bayart au séminaire d’ACT

Doctorants étrangers en France, doctorants français à l’étranger : regards croisés sur l’Université

21 novembre 2011. Une trentaine d’étudiants, originaires de pays très variés (Portugal, Cap Vert, Brésil, Mexique, Chili, Colombie, Irlande, Etats-Unis, Chine, Taïwan) ont répondu à l’appel de cette séance dédiée à la mobilité étudiante. L’invitation était aussi destinée aux étudiants français partis à l’étranger dans le cadre d’échanges académiques. En organisant cette réunion, nous souhaitions inviter les étudiants étrangers – nombreux à l’EHESS – à partager leur expérience d’étude et exprimer leurs impressions sur l’enseignement et la recherche en France. Continuer la lecture de Doctorants étrangers en France, doctorants français à l’étranger : regards croisés sur l’Université

État des lieux de la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche

Par Tristan Loloum & Karim Hammou

Nous avons eu le plaisir d’accueillir dans notre séminaire (séance du 7.11.2011) Wilfried Rault, chercheur à l’INED, venu présenter l’ouvrage du collectif Pour l’Étude des Conditions de travail dans la Recherche et l’Enseignement Supérieur (P.É.C.R.E.S.), Recherche précarisée, recherche atomisée, publié l’année dernière aux éditions Raisons d’agir (2011). Continuer la lecture de État des lieux de la précarité dans l’enseignement supérieur et la recherche